vendredi 25 décembre 2015

明 Et la lumière fut !

En associant les clés de la lune et du soleil, on obtient le caractère :

míng


C'est la racine de la lumière, lumineux, clair. Il a aussi le sens de prochain.


Avec les caractères déjà abordés ici, nous pouvons former les mots suivants :

明白

Comprendre

明天

Demain

明日

Une autre façon de dire demain


Grammaire :

Le complément de temps se place en tout début de phrase ou bien immédiatement après le groupe sujet.

Ex :

明天我去中国

我明天去中国


Un peu de culture :

 C'est également le nom de la dynastie des Míng. Dynastie chinoise qui a régné sur le pays, du milieu du quatorzième au milieu du dix-septième siècle. Elle précède la dernière dynastie des Qing (dynastie Mandchoue). L'ère des Míng est particulièrement connue pour sa grande production de qualité de porcelaines au bleu spécifique.


La lumière solaire au Palais d'Ete de Beijing (Pékin)


dimanche 15 novembre 2015

五 Et de cinq !


Le chiffre cinq

N'oubliez pas le 3ème ton, de nombreux caractères se prononcent wu. Pour le tracer du caractère, on commence par les lignes horizontales.


五月

Le mois de mai, selon la même logique que pour les autres mois.


Un peu de culture :

Le cinq, comme tous les autres chiffres, a une symbolique particulière en Chine. On parle des cinq sens, des cinq éléments (eau, feu, terre, métal, bois), bien sûr les cinq doigts de la main, les cinq métaux etc.


Le feu, l'eau, le bois, le métal et la terre...


四 Quatre trésors du lettré



C'est le chiffre quatre. Comme vous le voyez ne s'écrit pas à l'aide de 4 traits horizontaux, bien que d'un point de vue étymologique, soit peut-être une évolution de ces 4 traits horizontaux.


Rappel de prononciation :

Après le s, le i est un son quasi muet.



四月
sì yuè

Mois d'avril


Pour écrire la date du 4 avril on procède ainsi :

四月四日


Un peu de culture :

On appelle "4 trésors du lettré" : le pinceau, l'encre, le papier et l'encrier en pierre. Ce sont les instruments du calligraphe et du peintre chinois.



Calligraphe dans un temple du Sichuan


这 Ceci est le mouvement

Je présente une nouvelle clé :


Ce n'est pas un caractère en tant que tel, elle n'a donc pas de prononciation propre. C'est la clé du mouvement, du déplacement.

A l'aide de cette clé on peut bien sûr former de nombreux caractères. Voici ce qu'on obtient en l'associant au caractère que nous avons déjà vu :


zhè


Ce caractère simplifié dont la forme traditionnelle est , est un démonstratif. On peut le traduire par ce, cette, ceci.


Quelques remarques :

On peut voir que le caractère wèn est un peu modifié dans sa forme au sein de zhè. La prononciation de zh est assez proche de "dj", même si les chinois du sud prononcent volontiers "dz". Le è se prononce comme un "e" français et pas comme "è", l'accent est ici utilisé pour signifier le 4ème ton.


这儿
zhèr


Est l'équivalent d'ici. Cette forme est particulièrement utilisée dans le nord de la Chine (dialecte pékinois). On remarque que zhè+èr devient zhèr. On le prononce "dje" avec la langue roulée en arrière à la fin de la syllabe.


Courte phrase à traduire pour les plus motivés :

这是不是他的书 ?


Hommage à Victor Hugo qui s'indigna de la mise à sac de l'Ancien Palais d’Été de Beijing


samedi 7 novembre 2015

儿 Le fils

ér

Deux traits pour écrire la racine du fils, de l'enfant

C'est également un suffixe fréquent, plus particulièrement en langue pékinoise.

Prononciation :

Attention à ne pas confondre à l'oral ér avec   èr

儿子
ér zi

C'est le fils
La deuxième syllabe n'est pas accentuée.

女儿
nǚ er

La fille (dans le sens enfant)
La deuxième syllabe n'est habituellement pas accentuée.

On remarque avec ce deuxième mot que le "canon" de prononciation de la langue chinoise moderne est le mot dissyllabique. On pourrait dire 女儿子 mais on lui préfère 女儿

Grammaire :

Lorsqu'il est question de lien de filiation, on peut se passer de

Ex :

他是她儿子


三 Trois traits

Pour continuer sur notre lancée...

sān

C'est bien sûr 3

L'ordre des traits : De haut en bas. Le trait le plus long est celui du bas, le plus court celui du milieu.

三月

C'est le mois de mars

Rappel :

三个月

Se traduit par 3 mois, c'est le spécificatif qui différencie les deux. Pour les lecteurs intéressés : concernant l'emploi des spécificatifs se reporter à l'article "Spécialement les spécificatifs".


Les 3 célèbres tours du quartier de Pudong à Shanghai


二 Deux et pas un de plus !

Un article un peu plus reposant...

Après avoir vu pour noter le chiffre 1, voici la façon de noter le chiffre 2 :

èr

C'est donc le chiffre 2.

Vous noterez que le trait horizontal supérieur est plus court que le trait inférieur. C'est une des règles d'écriture en chinois. Pour éviter l'excès de symétrie on s'efforce de pas utiliser de traits de la même taille dans un caractère donné, en suivant des règles précises bien sûr !

Le è se prononce "eu" au quatrième ton, et le r se prononce de façon rétroflexe (comme en américain !).

Nous pouvons donc désormais écrire :

二月

Février

Attention :

Devant un spécificatif, on n'utilise pas ce caractère pour écrire deux, mais un autre que nous verrons plus tard. Il existe aussi des exceptions en chinois !

On n'écrit donc pas :

二个人


lundi 2 novembre 2015

Révisions 1

Revoyons les différents caractères déjà abordés :

zhōng

C'est le centre, le milieu mais aussi le préfixe chin-

wén

La langue écrite, suffixe permettant d'écrire le nom de langues

guó

Pays, nation, suffixe permettant d'écrire le nom de nombreux pays

rén

C'est la personne. C'est un des principaux suffixe pour constituer des noms communs

ou bien zi

C'est le fils, l'enfant. Le suffixe le plus utilisé !


Caractère (chinois)


Le caractère, seul, est synonyme de soleil, du jour, de la date. Lorsqu'il est utilisé comme clé, il sert à composer des caractères dont le sens est en rapport avec le soleil ou la date.


Ce pictogramme représente le sens d'arbre ou bois.

běn

Voici la racine, origine par extension et c'est également le spécificatif des objets reliés (livres etc.)

zhèng

Se tenir droit, debout / une action en cours...

shì

Être (le verbe)


Aussi


Lui, il


C'est le radical femme et également une clé fondamentale

hǎo

L'adjectif bon, qui est également l'adverbe bien


Le pronom personnel elle


tu, toi


Le trait horizontal seul, c'est 1


C'est je, moi


Est utilisé pour marquer la négation, non !

shū

C'est le livre

ge

Le spécificatif "universel"

yuè

C'est le radical de la lune et du mois, c'est également une clé (celle de la lune mais aussi de la viande, de la chair)


Grand. C'est un adjectif, mais également un adjectif verbal (qui s'utilise sans verbe).

tiān

C'est le ciel, mais aussi la notion de jour, de météo, de saisons (etc.)


C'est le cheval

kǒu

La clé bouche

ma

Grâce à il est possible de poser une question fermée avec la plupart des verbes sans utiliser la forme affirmative-négative

bái

Blanc, mais ce caractère porte également la notion de clair, lumineux

sháo

C'est la racine cuillère


de

Ce caractère prononcé de est une particule possessive


C'est le verbe aller

shuǐ

C'est l'eau


La clé de l'eau


Ce caractère représente la racine loi, méthode. Par analogie phonétique c'est aussi la racine franç-

yǒu

C'est le verbe avoir

Bonnes révisions !


有 Il y a aussi... le verbe "avoir"...

Si on prend le caractère de la lune, qui est aussi la clé de la viande, et en y ajoutant un trait horizontal ainsi qu'une courbe à droite on obtient :

yǒu

C'est le verbe avoir.

Étymologiquement on pense qu'il représentait une main tenant un morceau de viande. La main a été stylisée et la viande transformée en clé.

Utilisé seul, on peut le traduire par "il y a".

Ex :

有书吗 ?
有!

-Y-a-t il des livres ?

-(oui), il y en a.


Remarque :

Attention, la négation de n'est pas
Mais nous verrons ça plus tard, c'est une exception.

Petit exercice de traduction :

有人是中国人,有是法国人


dimanche 25 octobre 2015

法 Le pays de la loi

Lorsqu'on ajoute la clé de l'eau au caractère , on obtient :


Aussi étrange que cela puisse paraître, ce caractère représente la racine loi, méthode. Par analogie phonétique c'est aussi la racine franç-

Ainsi on peut écrire le nom suivant :

法国

France. La France est donc littéralement le pays de la loi : Les chinois sont bien imaginatifs ! Mais ce caractère n'a ici qu'une valeur phonétique et son sens de loi est ici "fortuit".

Et bien sûr :

法国人

(Un) français / (une) française.

Une phrase simple à traduire pour les lecteurs (-trices) assidu(e)s :

她是不是法国人?


La tour Eiffel vue du Champ de Mars la nuit, France


水 Rien que de l'eau

Voici un caractère incontournable et particulièrement esthétique :

 
shuǐ

C'est l'eau. Ce caractère peut parfois être utilisé dans le sens de jus (de fruit).

C'est un pictogramme qui représentait, auparavant, les mouvements du liquide dans un cours d'eau.

Prononciation : Il se prononce "shoui" avec un "i" léger (presque "é"). On n'oublie bien sûr pas le 3ème ton !

Bien évidemment ce caractère entre dans la composition de nombreux mots mais, c'est également une clé extrêmement courante. En tant que clé il est formé de 3 points, se place à gauche du caractère et prend la forme suivante :


La cascade des Sagnes dans les Alpes-de-Haute-Provence, France


samedi 24 octobre 2015

去 Parler à quelqu’un qui s'en va...

Voici un nouveau verbe :


C'est le verbe aller (ou encore quitter un endroit). Le caractère a beaucoup évolué au cours du temps mais, il représentait, probablement initialement, une bouche s'adressant à une personne en train de s'en aller. On ne retrouve pas dans la forme actuelle les radicaux étant à l'origine de ce caractère.

Prononciation : La lettre "q" se prononce approximativement "tch" et le "u" se prononce ici "u" comme en français. En effet, le "u" se prononce "ou" sauf derrière certaines consonnes. Voici les 4 consonnes après lesquelles u se prononce "u" même sans tréma :

j, q, x, y

On peut craindre de confondre "ch" et "q" mais, on notera par exemple, que qu se prononce "tchu" alors que chu se prononce "tchou" (avec un "tch" plus marqué). De la même manière qi se prononce "tchi" alors que chi se prononce "tch" (le i étant quasi muet dans ce cas).

Grammaire :

Le verbe ne nécessite pas de préposition dans son emploi courant. On écrira donc :

我去中国

Qui se traduit par : Je vais en Chine

Petite phrase à traduire :

她去不去中国 ?


的 La célèbre cuillère blanche

Je présente ici un caractère à titre indicatif :


La cuillère

Mais en associant les caractères et   on obtient :

de

Ce caractère prononcé "de" est une particule possessive. On peut le comparer à " 's " en anglais ou bien "de" en français. Elle se place après le nom, qu'il soit un nom commun ou bien un pronom.

Prononciation : Quasiment comme "de" en français, ce qui plait beaucoup aux chinois, le sens du mot chinois étant proche du mot français.

Classement :  Les chinois classent, entre autres, les caractères par ordre de fréquence d'apparition dans les textes courants. est LE caractère le plus fréquent en chinois, de la même manière que la lettre "e" est celle qui apparaît le plus souvent dans les mots français. 

Ex :

我的书

Mon livre

petit exercice de traduction pour voir si certain(e)s suivent encore...

是不是你的马 ?


白 Blanc solaire

Si on ajoute un simple point au caractère du soleil , on obtient :

白 
bái

Blanc , mais ce caractère porte également la notion de clair, lumineux. L'idée contenue dans ce caractère étant peut-être de montrer le soleil pour mettre en avant sa luminosité et par extension sa lumière blanche.

Prononciation :

Assez proche du français "paille", prononcé sur un ton interrogatif (2ème ton).

Vocabulaire :

白人

Personne blanche (de peau)

白天

La journée, en plein jour





lundi 19 octobre 2015

吗 La bouche du cheval ?

En associant la clé de la bouche à l'élément phonétique on obtient le caractère :

ma

Dans ce caractère et ont "fusionné" pour donner un nouveau caractère qui tient lui-même dans un seul carré.

Grammaire :

Ce caractère est un élément majeur de la grammaire chinoise. Nous avons déjà vu comment poser une question en utilisant le verbe à la forme affirmative suivie de sa forme négative. Grâce à il est possible de poser une question fermée avec la plupart des verbes sans utiliser la forme affirmative-négative. 

se place toujours en fin de phrase. Il pourrait être envisagé comme une sorte de point d'interrogation sonore ou encore comme l'équivalent français de est-ce que ?

Sa prononciation est la même que le mot "ma" en français et il ne porte pas de ton. Malgré l'existence des tons en chinois, il y a des intonations pour chaque phrase (prosodie), le ton neutre de ma est en fait arbitraire puisque la ligne mélodique de la phrase interrogative remonte un peu sur la fin (comme en français).

Petite exemple simple :

他是中国人吗 ?


Baigneur dans le lac Houhai de Beijing


口 La clé de la bouche

Ce caractère, extrêmement simple à écrire, représente la clé bouche. Il n'est actuellement plus utilisé tel quel pour désigner la bouche d'une personne mais plutôt une ouverture (une sortie par exemple) :

 
kǒu

C'est donc une clé. De nombreux caractères ayant un rapport avec la bouche ou bien le langage oral (les interjections par exemple) comprennent cette clé.

Prononciation : Attention à bien expirer le k, à mettre le 3ème ton sur o. Le u (qu'on prononce comme "ou" en français) est très léger.

Ecriture : Attention, même si le carré obtenu possède 4 côtés, ce caractère se trace à l'aide de 3 traits. On ne lève pas le crayon entre le trait supérieur et le trait à droite.

C'est aussi un spécificatif : On l'utilise pour les membres d'une famille, mais j'y reviendrai plus tard. Pour rester dans le même ordre d'idée, on peut composer le mot (de 2 caractères) suivant :

人口
Population

Voici un terme difficile à placer dans une conversation quand on débute en chinois, mais il a au moins l'attrait d'être très simple à écrire.